La retraite progressive

  • Comment un salarié peut-il améliorer sa carrière ?

A l’Assurance retraite, le salarié peut racheter, sous certaines conditions, des cotisations et/ou des trimestres pour des périodes peu ou pas cotisées.

A l’Agirc et l’Arrco, le salarié peut racheter au plus 70 points Arrco et/ou Agirc par années d’études supérieures. A condition qu’elles aient été rachetées auprès de l’Assurance retraite.

Pour plus de détails, consultez la fiche «  Comment compléter sa carrière » dans la rubrique « Préparation à la retraite ».

  • Comment améliorer sa retraite ?

La retraite d’un salarié est constituée obligatoirement de la retraite de base et de la retraite complémentaire. Si le salarié a atteint le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein et s’il continue à travailler après l’âge légal de départ à la retraite, il bénéficiera d'une majoration du montant de sa retraite de sécurité sociale. A l’Agirc et à l’Arrco, tant que le salarié continue de travailler, il acquiert des points de retraite complémentaire.

Au-delà des retraites obligatoires, il est possible d’ajouter un troisième niveau, à titre individuel ou collectif via l’entreprise. Les groupes de protection sociale proposent des offres d’épargne destinées à compléter les futurs revenus des retraités.

  • Un ancien salarié à la retraite peut-il reprendre une activité professionnelle en conservant ses retraites ?

Oui, sous certaines conditions. Dans le cas d’une reprise d’activité salariée, votre ancien salarié  pourra cumuler, intégralement et sans délai, sa retraite et son revenu d'activité professionnelle. Conditions à remplir : avoir obtenu toutes ses retraites obligatoires, de base et complémentaires, au taux plein. Dans le cas contraire, ce cumul est plafonné (pour en savoir plus, consulter les sites de l'Assurance retraite et de l'Agirc-Arrco).

L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (parts patronale et part salariale) sera prélevé sur le salaire de reprise d’activité. Ces cotisations ne permettent pas d’obtenir des points de retraite complémentaire.

Dans le cas d’une reprise d’activité non salariée, les revenus procurés par cette activité ne font pas obstacle au paiement des retraites de base et complémentaires.

  • Les cadres supérieurs, ayant des salaires en tranche C (Agirc) peuvent-ils bénéficier de la retraite progressive ? 

Oui, comme les autres salariés. Il faut savoir que dans leur cas les coefficients d’anticipation spécifiques à l’Agirc appliqués sur la tranche C des salaires sont définitifs. Se reporter aux coefficients applicables dans les régimes complémentaires en 2012 et 2013.

  •  Qu’est-ce que la DSN ?

Il s’agit de la déclaration sociale nominative qui remplacera, à partir de 2016, les déclarations sociales issues de la paie. Les données seront adressées tous les mois et de manière automatisée en un seul point via le logiciel de base.
Le démarrage s’effectue progressivement à partir de 2013 pour les entreprises et les experts-comptables volontaires.

Haut de page