La retraite dans le secteur privé

En France, les retraites obligatoires fonctionnent sur le principe de la répartition. Ce choix a été réaffirmé dans la loi sur la réforme des retraites de 2011.
Les salariés cotisent obligatoirement avec leur employeur à la fois pour constituer leurs futures retraites et pour payer les retraites d’aujourd’hui.
Le système de retraite est constitué de deux étages :

  • la retraite de base de l’Assurance retraite
  • la retraite complémentaire du régime Arrco pour l’ensemble des salariés, auquel s’ajoute celle du régime Agirc pour les cadres.
Schéma de la Retraite globale dans le secteur privé

Il est possible d’en ajouter un troisième optionnel, individuel ou collectif. Les groupes de protection sociale proposent des offres d’épargne destinées à compléter les futurs revenus des retraités.

Comment se constitue la retraite ?

A l’Assurance retraite, on compte en trimestres. Dès le premier emploi, l’Assurance retraite ouvre un compte individuel dans lequel figurent les rémunérations et toutes les données du parcours professionnel du salarié nécessaires au calcul de la retraite. Toutes ces informations sont disponibles sous la forme d’un « relevé de carrière ».

A l’Agirc et à l’Arrco, on compte en points. Les cotisations de retraite complémentaire sont transformées en points de retraite. Ces points se cumulent sur un compte. La caisse de retraite complémentaire met en ligne sur son site Internet le relevé de points régulièrement actualisé.

Haut de page