Obtenir sa retraite

Ce qu'il faut savoir

Les retraites, de base et complémentaires, ne sont pas attribuées automatiquement. Il faut que le futur retraité en fasse la demande. 

Pour obtenir les retraites de base et complémentaires, il faut, de manière générale que avoir cessé son activité en tant que salarié du secteur privé, sauf en cas de retraite progressive, ou ne plus être indemnisé au titre de périodes de chômage ou de maladie. Il existe un certain nombre de dérogations pour lesquelles la cessation d’activité salariée n’est pas exigée.

La retraite de base

Pour obtenir la retraite de base du régime général, il existe un âge minimum, aussi appelé "âge légal". L’âge légal de départ dépend de l’année de naissance.

Le salarié est né : Il peut partir à la retraite à :
Avant le 01/07/1951 60 ans
Du 01/07/1951 au 31/12/1951 60 ans et 4 mois
En 1952 60 ans et 9 mois
En 1953 61 ans et 2 mois
En 1954 61 ans et 7 mois
A partir de 1955 62 ans

Pour obtenir la retraite de base au taux plein à partir de 60/62 ans, la durée d’assurance  minimum doit être comprise entre 160 et 166 trimestres, selon l’année de naissance (pour en savoir plus se reporter à la FAQ).

Les assurés qui sont dans une situation spécifique peuvent obtenir leur retraite de base à taux plein selon des conditions particulières. L’âge minimum pour obtenir sa retraite de base diffère en fonction des situations. A noter : Un décret du 2 juillet 2012 assouplit les conditions d’ouverture des droits à retraite anticipée pour carrière longue. Les partenaires sociaux ont décidé que ces nouvelles conditions permettaient d’obtenir la retraite complémentaire Arrco et Agirc sans minoration. Pour en savoir plus se reporter au FAQ.

L’âge auquel la retraite de base est attribuée à taux plein, quel que soit le nombre de trimestres, varie de 65 à 67 ans. L’âge d'obtention du taux plein dépend de l’année de naissance.

Le salarié est né : Il a droit à une retraite de base à taux plein à :
Avant le 01/07/1951 65 ans
Du 01/07/1951 au 31/12/1951 65 ans et 4 mois
En 1952 65 ans et 9 mois
En 1953 66 ans et 2 mois
En 1954 66 ans et 7 mois
A partir de 1955 67 ans

 

La retraite complémentaire

Pour une retraite complémentaire à taux plein, il faut : 

  • ou avoir atteint l'âge légal pour bénéficier d'une retraite de la sécurité sociale et justifier du nombre de trimestres requis pour bénéficier du taux plein. Cette disposition ne s’applique pas pour la retraite complémentaire obtenue sur la tranche C des salaires (entre 4 et 8 fois le plafond de la sécurité sociale) ;
  • ou avoir obtenu la retraite de base à taux plein en raison d'une situation particulière (se reporter à la FAQ). Cette disposition ne s’applique pas pour la retraite complémentaire tranche C sauf pour les inaptes au travail et les anciens combattants.
  • avoir atteint un âge minimum compris entre 65 ans et 67 ans en fonction de sa génération

 On peut aussi obtenir la retraite complémentaire sans que les conditions ci-dessus ne soient remplies. L’âge minimum est alors compris entre 55 et 57 ans en fonction de l’année de naissance. Une minoration est appliquée de façon définitive.

Ce qu'il faut faire

  • Le futur retraité peut demander sa retraite de base par Internet au plus tôt quatre mois avant la date de départ à la retraite, sur les sites www.lassuranceretraite.fr ou www.msa.fr
  • Conditions à remplir : résider en France, avoir été affilié au régime général et n’être pas représenté par un tiers. 

S’il ne remplit pas l’une de ces conditions, il doit compléter l’imprimé «Demande de retraite personnelle» qu’il pourra se procurer auprès de l’un des points d’accueil de l’Assurance retraite ou de la Mutualité sociale agricole, en écrivant à sa caisse de retraite régionale ou en le téléchargeant sur le site www.lassuranceretraite.fr ou www.msa.fr.

Si le salarié a exercé des activités relevant de plusieurs régimes de retraite de base, salarié, exploitant ou salarié agricole, artisan, commerçant, un seul formulaire est à remplir pour obtenir ses retraites de base. Dans ce cas, le futur retraité remet sa demande à l’organisme auquel il a cotisé au titre de sa dernière activité.

  • Pour la retraite complémentaire, il doit en faire la demande 4 mois avant la date de départ à la retraite en appelant directement
    un conseiller au 0820 200 189 (0,09 TTC euro la minute à partir d’un poste fixe).

    Ce conseiller traitera la demande de retraite Arrco et les demandes de la retraite Agirc et Ircantec, si le futur retraité a acquis des droits auprès de l’Agirc en tant que cadre et/ou auprès du régime de l’Ircantec.
    Le futur retraité peut aussi s’adresser directement à sa dernière caisse de retraite Arrco ou Agirc s’il est cadre.

Autre possibilité : il peut formuler sa demande de retraite complémentaire à partir du site Internet de sa caisse de retraite complémentaire ou du site www.agirc-arrco.fr.

Haut de page