Améliorer sa retraite

Ce qu’il faut savoir

La retraite d’un salarié est constituée obligatoirement de la retraite de base et de la retraite complémentaire. Au-delà des retraites obligatoires, il est possible d’ajouter un troisième niveau, à titre individuel ou collectif via l’entreprise. Les groupes de protection sociale proposent des offres d’épargne destinées à compléter les futurs revenus des retraités.

Le salarié qui a atteint le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein et qui souhaite continuer à travailler après l’âge légal de départ à la retraite, bénéficiera  d'une majoration du montant de sa retraite.

  • La retraite de base est majorée si le salarié continue à travailler après l’âge légal de départ à la retraite et s’il a atteint le nombre de trimestres pour une retraite au taux plein. Cette majoration, appelée surcote, est de 1,25 % pour chaque trimestre cotisé depuis le 1er janvier 2009.
  • A l’AGIRC et à l’ARRCO, tant que le salarié continue de travailler, il acquiert des points de retraite complémentaire. 

Ce qu’il faut faire

En ce qui concerne les retraites obligatoires, du secteur privé, il n’y a aucune démarche particulière à faire. La poursuite de la carrière induit automatiquement une amélioration des droits.

Pour les offres d’épargne, renseignez-vous auprès des différents opérateurs, notamment auprès de  votre groupe de protection sociale. 

Haut de page